Les Launes

Publié 11/04/2013 17:14:00 - cadre de vie

L'étang des Launes, un écrin majestueux.



C’est dans les années 1920 que la commune des Saintes, à l’initiative de son maire Esprit Pioch, fit l’acquisition de l’étang des Launes qui jusque là appartenait au domaine du Château d’Avignon. A l’époque, le but était de permettre aux pêcheurs saintois d’exploiter cette importante étendue d’eau. Depuis, le poisson se fait plus rare et les pêcheurs aussi. Aujourd’hui, par sa proximité et sa beauté, l'étang des Launes constitue un magnifique écrin qui confère au village marin son caractère typiquement camarguais dans un décor naturel que le soleil et le ciel recomposent sans cesse.

Un environnement exceptionnel.

L’étang des Launes, situé en zone Natura 2000, est  inclus dans le périmètre d’une ZNIEFF (1) appartenant à la Camargue laguno-marine et qui comprend également le marais du Couvin et l’étang de Ginès. L’eau y est douce, mais aussi saumâtre dans la zone sud. Les milieux présents sont principalement des étangs d’eau libre, des roselières, et des sansouïres. La délimitation de cette ZNIEFF se justifie principalement par la répartition des espèces qui se reproduisent et chassent sur le secteur. La répartition et l’agencement des habitats, le fonctionnement et les relations des écosystèmes ainsi que l’occupation du sol offrent une diversité de milieux très riche.
Outre une flore et des habitats naturels exceptionnels, cette zone humide présente un grand intérêt faunistique avec dix espèces déterminantes et dix autres remarquables, principalement d’ordre ornithologique et entomologique.

L’avifaune, liée au milieu aquatique, y est particulièrement intéressante avec d’importantes colonies d’Aigrette garzette, de Bihoreau gris  et de Héron pourpré. La nidification concerne plusieurs espèces, notamment  l’Ibis falcinelle, le Butor étoilé, la Marouette de Baillon, le Faucon hobereau , le Busard des roseaux et  la Panure à moustaches.

La charte du PNRC, qui a été signée en février 2011, classe l’étang des Launes en « zone humide majeure »

(1) Une ZNIEFF (Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique) est un secteur du territoire particulièrement intéressant sur le plan écologique, participant au maintien des grands équilibres naturels ou constituant le milieu de vie d’espèces animales et végétales rares, caractéristiques du patrimoine naturel régional.



Les nicheurs de l'étang ...



et quelques oiseaux de passage.









Ajouter votre commentaire à cet article


Pseudo :
E-mail :
Votre commentaire :
Votre commentaire sera publié après validation par le modérateur.



Bas de page



Haut de page