150 ans de Mireille

Publié 22/03/2009 22:05:00 - Patrimoine et culture

Mireille, poème le plus connu de Frédéric Mistral, est un hymne à l'amour, enchâssé dans une immense fresque de la Provence rurale rhodanienne. C'est le drame de la mésalliance archaïque, la dénonciation de l'injustice sociale portée par une voix aux accents universels, encore imprégnée des utopies révolutionnaires. La jeune fille paiera de sa vie la transgression suprême du monde paysan, la négation de la propriété du sol. Elle tombera frappée par le soleil pour avoir placé l'amour humain au-dessus du rang social et de la fortune.


La Mireille de Mistral, chercheuse, elle aussi d’absolu, ne peut consentir à aimer un autre jeune homme que Vincent, le vannier,  parce que son père, le riche Ramon, refuse, inflexible, ce gendre sans fortune, Mireille, désemparée, s’en va prier les Saintes aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Elle mourra, au pied de l’église forteresse, après avoir été frappée d’insolation pendant sa traversée de la vaste plaine de la Crau. Mort toute symbolique pour cette jeune fille pure, au rêve brisé.

 

La statue de Mireille.

 

En cette année du 150 ème anniversaire de la publication du poème Mireio du grand maître de Maillane, il est bon de rappeler l’histoire de la statue de Mireille que l’on peut admirer sur la Place qui porte son nom.

 

 

 

C’est pour évoquer le souvenir immortel de son héroïne que Mistral décida d’offrir la statue de Mireille à la commune des Saintes. Hélas, il mourut avant de pouvoir réaliser son rêve et ce fut sa veuve qui, fidèle au vœu du poète, la fit placer le 26 septembre 1920 sur la Place Frédéric Mistral qui fut rebaptisée Place Mireille. La statue fut inaugurée par Frédéric Mistral neveu accompagné d’un défilé de cavaliers de la Nacioun Gardiano avec, en croupe, les santenco. 

 

La statue de Mireille a été réalisée par Marius Jean Antonin Mercié. Né à Toulouse, Antonin Mercié a étudié à l'École des Beaux-Arts de Paris où il fut l'élève de François Jouffroy et  d’Alexandre Falguière. En 1868, il remporta le premier grand Prix de Rome avec "Thésée vainqueur du Minotaure".  Ses nombreux bustes, statues et médaillons vaudront à Antonin Mercié une médaille d'Honneur à l'Exposition universelle de 1878 et le Grand Prix à celle de 1889.

 

Le sauvetage de Mireille (1) 


L'histoire foisonne de Grands hommes; d'autres plus discrets la traversent, ne laissant trace de leur héroïsme que dans la mémoire incertaine de quelques contemporains. Julien DURAND est de ceux-là. Qui de nous sait ce que cet homme a fait pour notre terre? Qui en Provence ou en Camargue se souvient encore de lui? Pourtant, durant la deuxième guerre mondiale, Julien Durand a tout simplement sauvé lla statue d'Antonin Mercié.

 
La famille Durand, établie à Nîmes, vénérait la Camargue et se rendait régulièrement au pèlerinage des Saintes-Maries, emmenant avec elle le jeune Julien, qui grandit dans le respect des traditions et de la culture provençale. Durant la deuxième guerre mondiale, Julien, qui exerçait alors le métier de ferrailleur, dut, sous la contrainte, transporter à la fonderie les métaux réquisitionnés par l'armée ennemie.


En 1943, il fut envoyé aux Saintes-Maries où il découvrit avec effroi que la pièce qui allait être fondue n'était autre que la statue de Mireille! La statue déboulonnée fut chargée dans un camion et conduite sous bonne escorte à l'entrepôt  de Nîmes pour y être pesée et dès  le lendemain matin fondue. Mais Julien Durand ne pouvait se résoudre à laisser faire une telle ignominie. Mireille, "la fillette" comme l'appelait Mistral, si douce, si pure, transformée en pièce d'armement, il ne pouvait le supporter!


Sa décision fut prise : il la sauverait envers et contre tous. Il la cacha, et pendant toute la nuit il récupéra du cuivre afin d'atteindre le poids de la statue. Au matin, tremblant que le subterfuge ne soit découvert, il conduisit sa cargaison à la décharge. Le poids correspondait aux métaux qui avaient été pesés la veille, personne ne vérifia ce qui était déversé dans le brasier, et le vieux cuivre fut fondu à la place de Mireille.


Après la guerre, la population des Saintes-Maries se désolait de la perte irréparable de la statue. Quel ne fut pas son étonnement de voir arriver un jour Monsieur Durand qui ramenait Mireille!


Grâce au courage d'un homme et à sa détermination, sur la place du même nom se dresse désormais toujours encore la "Mireille", hommage vibrant à la poésie de Frédéric Mistral et à la Provence toute entière.


(1) D’après un article de P. Aubanel paru dans l’Espero n°6

 

Quelques mots de Vincent à Mireille à propos des vertus saintoises :

 

E vous tambèn, madamisello,
Dieu vous mantèngue urouso e bello!
Mai s'un chin, un lesert, un loup, o'n serpatas,
O touto autro bèsti courrènto,
Vous fai senti sa dent pougnènto ;
Se lou malur vous despoutènto,
Courras, courrès i Santo ! aurés lèu de soûlas,

Et vous aussi, mademoiselle,
Dieu vous maintienne en bonheur et beauté!
Mais si (jamais) un chien, un lézard, un loup, ou un serpent énorme,
Ou toute autre bête errante,
Vous fait sentir sa dent aiguë;
Si le malheur accable vos forces,
Courez , courez aux Saintes ! vous aurez tôt du soulagement. 

Le sculpteur Antonin Mercié a réussi à faire passer la souffrance de Mireille.
Sur une des faces du socle, on peut lire cet extrait du Chant X de Mireille :




Mistral et la nature.


Frédéric Mistral portait un amour intense pour la Nature nourricière et bienfaisante. Cette sensibilité passionnée fait qu’il ne saurait décrire l’amour humain sans y mêler les forces naturelles et les êtres animés ou inanimés. Les exemples abondent dans toute son oeuvre; citons au hasard quelques exemples :

Le poète cherche à faire comprendre par une série de comparaisons l’amour de Mireille et de Vincent:

E lou clar de luno que dono
Sus li boutoun de courbo-dono;
E l’aureto d’estiéu que frusto, a jour fali,
L’auto barbeno dis espigo,
Quand, souto la molo coutigo,
En milo e milo rigo-migo
Se fringouion d’amour coume un sen trefouli


Et le clair de lune qui donne
Sur les boutons de narcisse;
Et la brise d’été qui frôle, au jour tombant,
Les hautes barbes des épis,
Quand, sous le mol chatouillement,
En mille et mille ondulations
Ils se trémoussent d’amour, comme un sein qui palpite;

 

La grande couveuse (Extrait de Calendal, ch. VII).

La grando clusso !... Ah ! la Naturo,
S’escoutavias sa parladuro,
Se la calignavias, en-liogo malamen
De i’ana contro, de si pousso
Dos mousto de la, mai que douço,
Rajarien sèmpre, e dins li brousso
Regoulariè lou mèu pèr voste abalimen...


La grande couveuse !... Ah ! la Nature,
Si vous écoutiez son langage,
Si vous la courtisiez, au lieu de la combattre méchamment, de ses mamelles
Deux flux de lait, souverainement doux,
Jailliraient sans tarir, et dans les brandes
Ruissellerait le miel pour votre nourriture...


 


Ajouter votre commentaire à cet article


Pseudo :
E-mail :
Votre commentaire :
Votre commentaire sera publié après validation par le modérateur.



Bas de page


 21/12/2013 22:32:57         Commentaire 15 par : cts

Je viens de prendre connaissance de l ensemble des messages ...et je reste très interrogatif sur le nombre supposé de tirage originaux en régule...!!! 12/30/70 et plus?....

Je reste (très ) chanceux..., car je viens d acquérir cette reproduction qui comme beaucoup d entre vous me fait rêver depuis bien longtemps...le père Noël est passé pour moi cette année....

Donc si l un d entre vous peux me donner le nombre réel de tirage, je l en remercie d 'avance.



 03/05/2013 14:29:38         Commentaire 14 par : cigalia13

Bonjour, venant de découvrir votre article sur la Mireille saintoise, je vous apporte une petite précision sur le nombre de statuettes référencées.
Avec un ami nous en avons répertoriées31. Si elles ne se doublent pas avec le relevé de LACHEINO, nous comptabilisons alors plus ou moins 70 exemplaires connus.

Combien reste-t-il d'exemplaires inconnus ? Le temps nous le dira...

AMISTA



 28/12/2011 16:02:23         Commentaire 13 par : arena

suis toujours a la recherche d une statue de mireille en regule et en bon etat...merci de me repondre si vous avez une info....je cherche depuis de nombreuses annees et suis un grand admirateur de cette oeuvre depuis mon enfance...le declic pour ma passion pour la sculpture...j ai vecu aux saintes qqs annees...j ai tout dit !....



 14/11/2011 18:43:06         Commentaire 12 par : arena

coyotte86
suis interesse par l achat de mireille en regule.donnez moi vos propositions. merci



 14/11/2011 18:31:09         Commentaire 11 par : yucatan

bonjour coyotte86. suis interesse par l achat de mireille donnez moi vos propositions



 04/09/2011 11:06:00         Commentaire 10 par : A.Lejeune

A Lacheino;

Merci de votre réponse. je ne comprends pas bien le contenu: 40 sur notre liste.
Un éclaircissement sera le bienvenu. Je cherche toujours cette statuette.
Vous pouvez aussi m'adresser un MP.

Bien à vous.

AHL



 26/05/2011 10:59:10         Commentaire 9 par : Lacheino

En ce qui concerne la statuette de Mireille, nous en avons plus de 40 sur notre liste, je reste à votre disposition pour tous les renseignements supplémentaires que vous pourriez nous apporter. Cordialement



 18/05/2011 08:12:50         Commentaire 8 par : A.Lejeune

Je cherche une statuette Mireille de Mercié en régul.
Merci de m'orienter.



 03/04/2011 19:40:26         Commentaire 7 par : coyotte86

En plus c'est une erreur il y en a pas que 12 au moins 30.
30 exemplaires en régule, tous réalisés en 1913, année de leur mise en vente par souscription, par l'intermédiaire du journal Les Annales Politiques et Littéraires



 31/03/2011 13:57:45         Commentaire 6 par : coyotte86

Bonjour

Et oui il faut aussi savoir payer le prix fort pour en avoir une en très bon état ( il y en a que 12 ) à compter aussi celles qui ont disparu depuis le temps .
Pour preuve la mienne a failli finir à la poubelle , en gros je l'ai sauvé comme l'original.
Il lui manque qu'un bras (ce qui est réparable sans aucun problème surtout si la personne en connais d'autre c'est encore plus simple)
J'estime qu'à 250€ c'est pas trop demander



 12/03/2011 17:47:55         Commentaire 5 par : AHL

Bonjour,

Étant un vrai amoureux des Saintes, de la Camargue et de ses traditions, je suis toujours à la recherche d'un des 12 exemplaires de la statuette de Mireille (reproduction de la grande).
J'en connais 3 qui sont déjà dans ma famille, plus celle de Monsieur Manaud et enfin une (trop chère) qui se trouve en Arles chez un commerçant et une (abimée et incomplète) : il devrait en rester 6 dans la nature.
Comme je sais que l'intérêt est confidentiel, la recherche est compliquée.
Pouvez-vous m'aider ?
Merci d'avance.
AHL



 04/03/2011 00:27:24         Commentaire 4 par : coyotte86

Bonjour

Je possède une de 12 réduction de la statue Mireille
Si cela vous intéresse je suis prêt à la vendre .



 23/07/2010 20:04:32         Commentaire 3 par : axel

Bonjour,
Je cherche une des +- 12 statuettes réduction de la statue de Mireille réalisée par Marius Antonin Mercié, offerte par
F. Mistral et qui se trouve sur la première place des Saintes Maries de la Mer. J'en connais 4 exemplaires dans la région.Pouvez-vous m'aider à en dénicher une ou me donner des renseignements.
Merci d'avance.
Albert Lejeune.



 12/12/2009 23:29:17         Commentaire 2 par : camarguaise21

merci pour ces précisions très intéressantes.



 18/05/2009 22:41:45         Commentaire 1 par : Sophie

Merci de votre joli article sur Mistral et Mirèio en cette année anniversaire.
Une maillanaise.




Haut de page